Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 22:35


Le lendemain, au réveil, un mail de PaySec (pour ceux qui ne connaissent pas, un site de paiement sécurisé en ligne) m'informe de mouvements suspects sur mon compte. Une femme avertie en valant deux, je m'en méfie et le jette à la poubelle. Mais voilà que les jours suivants il m'en arrive trois, quatre. Finalement, légèrement inquiète, je file sur le site de PaySec en quête d'un interlocuteur. J'ai eu beaucoup de mal, cela m'a pris du temps, mais j'ai fini par trouver un numéro de téléphone au fond de la page "service clientèle"
Ouf! Me dis-je, on va pouvoir mettre l'affaire au clair.
Je compose donc le numéro. Une voix enregistrée (de femme) m'annonce que je suis bien chez PaySec et me propose un menu assez sommaire de possibilités, sur la rengaine bien connue de  "tapez 1, tapez 2, tapez 3". Zut, me dis-je au beau milieu, j'ai rien noté. Le menu arrivé à sa fin, j'optai pour le tapez 4. Rien qu'une voix enregistrée (de femme toujours) donnant des instructions. Tapez 3 : rien qu'une voix enregistrée donnant des instructions. Tapez 1 : rien qu'une voix enregistrée donnant des instructions. Personne au bout du fil, le truc à te rendre folle.
 Mais tu rends compte, pensai-je, imagine qu'il y ait un vrai problème sur ton compte ! Personne pour y répondre ! Personne !"
Excédée je refouillai le site, et finis par tomber sur une adresse web.J'y glissai un billet virtuel expliquant mes doutes quant aux mails soi-disant PaySec que je recevais.
Peu après je reçu un message électronique de PaySec me confirmant mes doutes et me demandant de leur renvoyer tous les mails suspects.
Ce, que depuis, je fais, conscience de citoyenne oblige. C'est fou, je dois le faire au moins 3, 4 fois par jour ! Pour un(e) seul(e) internaute sur des millions et des millions, à coup sûr, un certain nombre d'entre eux (elles) se font plumer ! Mais bon, qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse, il n'y a personne ! Et l'on nous rabâche qu'Internet c'est sans risque. Des fois je me dis qu'il faudrait un énorme bug pour tout remettre en ordre.
Et en plus, s'il me prenait de m'amuser à diffuser l'info sur un blog par exemple qui me garantit que je ne vais pas être attaquée pour diffamation : 45.0000 euros, un an de prison, quand même ! D'ailleurs idem pour Gaule Pigeons Voyageurs, puisque tous ces faits ont eu lieu au téléphone. Pas de trace, pas de preuve. Ni vu, ni connu, je t'embrouille. Il faudrait enregistrer… Ben tiens, oui ! Mais, par les temps qui courent, non, ça doit être interdit. Je replongeai dans le Web pour vérifier. C'est interdit. Ok. Donc, quoi ? Ferme là, comme tout le monde, c'est tout. Ou bien va trouver un avocat et lance une procédure, dans quelques années peut-être t'aura-t-on entendue... Trop galère.
Et pof, une petite dose d'impuissance en plus, genre plainte rentrée vous voyez ? Je suis sûre que vous voyez : nous sommes souriants, minces, bronzés si possibles, adaptés, enthousiastes et juvéniles…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Amada 01/05/2009 00:14

Bonsoir,merci pour cette info.Reste la question technique d'un côté, et d'acceptation de l'autre.CordialementAmada 

Xav 30/04/2009 23:53

Pour l'enregistrement, il suffit de prévenir: il est légal d'enregistrer une conversation téléphonique, condition que l'interlocuteur soit au courant de cette possibilité, d'où d'ailleurs les messages "cette conversation peut-être enregistrée" sur certains sites de call center.

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/