Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 18:35


Suite de l'histoire qui a motivé ce blog : là aussi, c'est un peu long, mais je ne pouvais pas couper au milieu.

Sans nouvelle de l'huissier, et envisageant de déménager à plus ou moins brève échéance, j'appelle Gaule Pigeons Voyageurs pour préparer mon transfert de ligne. " Gaule Pigeons Voyageurs bonjour, cet appel est gratuit depuis une ligne fixe Gaule Pigeons Voyageurs " commence la voix enthousiaste et juvénile. Et soudain, pof : "Nous constatons un impayé de votre part. Pour régler directement par carte bancaire tapez un, pour obtenir le service de recouvrement tapez 2" et... c'est tout.
Plus d'accès aux autres services ! Bon, mais du moins ont-ils "retrouvé" mon dossier, duquel je n'ai aucune nouvelle depuis le 22/01/09, un mois et demi en arrière. Je tape 2.

- Oui, effectivement, vous devez 205,70 euros.

- Ah ! fais-je. J'ai appelé en janvier, personne n'a été à même de me dire à quoi cela correspondait. Mais vous peut-être…

- Non, il faut que vous joigniez HuisPV.

- Qu'est-ce que c'est que ça ?

- Notre service recouvrement Madame ! (Vu le ton, d'évidence je suis ignare de chez ignare).

- Vous ne pouvez vraiment pas me…

- Non, vous devez appeler HuisPV.

-  Vous avez leurs coordonnées ?

- Oui Madame, c'est le xxxxxxx (même ton).

Tandis que je raccroche le doute me prend : n'avais-je pas le choix entre payer par carte bancaire directement ou joindre le service de recouvrement ? Je rappelle. Bis répétita, litanie, pof et  : "Nous constatons un impayé de votre part. Pour régler directement par carte bancaire tapez un." Ce que je fais. À priori je n'ai qu'à suivre les instructions : il m'est tout à fait possible de payer sans du tout savoir pourquoi ! Non merci. Je raccroche, rappelle — bis répétita, litanie, pof — et tape 2 pour le service recouvrement. Je tombe sur une autre personne. Réponse : maintenant que c'est parti chez huissier, c'est à lui que je dois m'adresser. A l'huissier huissier ? Ou à HuisPV ?
"À l'huissier Madame."

Ou c'est moi qui suis complètement déjantée, ou je me heurte à une incohérence totale et totalement opaque. Au choix.
Gardons le fil, ma fille ! Gardons le fil !
J'appelle donc HuisPV. "On" m'y confirme que je dois bien 205, 70 mais qu'"on" ne peut pas me dire à quoi correspond cette somme. Et, qu'évidemment, tant que je n'aurai pas réglé je ne pourrai pas déménager ma ligne. De toute façon, c'est avec l'huissier que je dois résoudre le problème, pas avec HuisPV.

Hallucinant, non ?

Je rappelle donc madame Tonchemin, l'huissier. Réponse : elle ne peut toujours pas me dire de quoi il s'agit. Et pour débloquer ma situation je n'ai qu'une seule solution : soit je paie par chèque et dans 3 semaines un mois mon dossier sera levé, soit je paie par carte bancaire, là, tout de suite, et ce sera fait dans les 10 jours.

- Mais enfin madame, nous n'avons eu qu'un contact téléphonique, je n'ai aucune preuve que vous êtes bien huissier, vous ne pouvez pas me dire à quoi correspond la somme réclamée, et la seule façon de débloquer rapidement mon dossier est de vous transmettre par téléphone le numéro de ma carte bancaire ?

- Oui. Je comprends votre colère, mais je n'y peux rien, c'est comme ça…
J'en reste un moment coite.
Un huissier doit fournir à son client un justificatif de la somme réclamée  ! Nous sommes en pleine illégalité. Si ce n'est pas l'équivalent d'un vol à main armée, ça…

Mais voilà, en télétravail, comment déménager sans téléphone ? Je suis pressée. Je cède.
Bien sûr, j'envoie illico un recommandé avec accusé réception : 5 euros. Puis je rappelle Gaule Pigeons Voyageurs, service recouvrement. J'insiste lourd, lourd pour savoir de quoi il en retourne, ce qui, bien sûr énerve la préposée. Mais, finalement, elle trouve ! (Incroyable, non ? Suffisait d'insister péniblement!) : je n'ai pas résilié mon abonnement précédent, il est donc resté actif jusqu'à ce qu'on me coupe (là-bas) la ligne d'office… ! J'en tombe sur le cul.
Je m'explique : je résilie et ma ligne téléphonique et ma ligne Internet via un service Gaule Pigeons Voyageur intitulé déménagement, qui me permet de rouvrir à ma nouvelle adresse une nouvelle ligne téléphonique et un nouvel abonnement Internet, avec transfert des nouvelles factures sur le même relevé d'identité bancaire. Donc les nouveaux prélèvements se font dans la foulée et Gaule Pigeons voyageurs a mes nouvelles coordonnées  (téléphone et adresse) : la preuve, ma nouvelle ligne est bloquée pour cause d'impayé !

Mais voilà. Je n'ai pas fais de recommandé accusé de réception pour valider ces transferts de manière publiquement vérifiable. Donc je ne les ai pas faits : donc je dois six mois d'abonnement téléphonique et des frais pour impayés.
Ce qui me fâche.
Et la préposée de me répondre : "Si vous n'êtes pas contente, Madame, prenez un avocat ! – Un avocat ? J'en sursaute presque. Vu ce que ça coûte et le temps que le procès prendrait (et sans doute pendant ce temps là, la ligne bloquée) mais qui s'y collerait ? De toute façon c'est de votre faute, il fallait faire un suivi de courrier."

Ah oui ? Et le pack déménagement ? (Pour info, la pub c'est : déménagement de votre installation, Gaule Pigeons Voyageurs s'occupe de tout ! Vous pouvez vérifier). Et le fait que GPV ait mes nouvelles coordonnées ?
Comme j'insiste pour avoir ces factures, j'apprends que je ne les obtiendrai que moyennant 4,99 euros !
Hallucinant de chez hallucinant, non ?
(Plus besoin de fumette dans ce pays...)

Petites remarques : comment cela se fait-il que ma connexion Internet ait déménagé sans problème et pas ma ligne ? Combien de pigeons ne faisant pas de RAR se voient-ils facturés de deux abonnements au lieu d'un ? Ca doit être assez rentable, non ? Et le pire : comment se fait-il que ce contrat baignant d'évidence dans la plus totale illégalité entre Gaule Pigeons Voyageurs et cet huissier soit actif, toléré, existant ? (D'autant que, je précise, l'huissier en question n'est pas une simple société de recouvrement). 

Je suis bien trop petite pour m'attaquer à ce problème. 
Donc j'en reste à mon objectif privé : pouvoir déménager ma ligne.
Point. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/