Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 00:09




Après mon rendez-vous avec le directeur des GAF qui ne savait pas lire le français, je suis retournée à UFC Que Choisir, histoire de vérifier que le pli recommandé avec avis de réception que je m'apprêtais à envoyer à ce monsieur avec copie au grand chef France, était pertinente. Réponse, oui.

10 jours plus tard, je reçois les réponses de ces messieurs. Quelle odieuse platitude ! Aucun des éléments de la conversation repris dans ma lettre n'y sont rappelés. A la place des phrases bateaux.

L'apprenant une de mes amies s'est exclamée, "ce sont vraiment des pourritures, tu vas voir qu'ils vont essayer de noyer le poisson".

Sauf que depuis qu'il a décidé de se constituer un dossier, le poisson est insubmersible. Je suis donc retournée voir mon aimable conseiller UFC qui m'a préconisé d'attendre un peu, histoire des le laisser souffler, et de revenir si besoin passé tel délai. Ce que j'ai fait évidemment. Cette fois les deux courriers sont partis de l'association de consommateurs.

Deux jours plus tard, coup de téléphone d'une dame des GAF dont je n'ai jamais entendu parler. Elle me demande si j'ai bien reçu leur lettre m'informant que ma requête avait été acceptée. Réponse, non.

"Ah c'est pour cela… Nous avons reçu un courrier d'une association…" poursuit-elle l'air de se demander ce que c'est que cette association inconnue…

- Oui, lui précisé-je, d'UFC Que choisir qui me suit depuis le début…

- Alors sachez que nous avons fait un geste commercial et que vos 6% viennent de vous être versés…

"Ah, bien, merci de m'en informer", je lui réponds d'un ton plus que morne… 
Car si je suis soulagée de récupérer mes 6%, l'expression "geste commercial" ne passe pas. Comme si c'était le fruit de leur générosité et non du simple respect de leurs engagements financiers  !
Mais qu'est-ce que c'est que cette façon de parler ?
Un tic des GAF ? A propos des 3,8% prélevés sur mon capital, le directeur commercial avait parlé, lui, de "gracieuseté commerciale", genre "on te fait une fleur en te pompant plusieurs milliers d'euros. Remercie !"
Et maintenant rebelote, "on vient de faire preuve de largesse à ton égard - dixit "geste commercial" - donc, idem, remercie !" 
Mais mes cocos, en l'occurrence c'est moi qu'il faudrait remercier d'avoir exigé en direct le respect du contrat ! Sinon c'était tribunal doublé de scandale, je vous le dis ! 

- Je suppose que ceci vous satisfait ? s'inquiète-t-elle au vu de ma mutité.

- Si ces 6% ont bien été versés, cela répond effectivement à ma première requête, mais….

- C'est fait. Vous pouvez vérifier tout de suite par Internet… interrompt-elle.

-  Je le ferai. Mais qu'en est-il de ma seconde requête ?

- Il y avait autre chose ? s'étonne-t-elle.
Ah bon, elle non plus ne comprend pas le français, ou quoi ? Mauvaise foi ? Ignorance du dossier, vu le courrier lapidaire d'UFC Que Choisir (preuve qu'elle n'aurait jamais lu le mien, joli professionnalisme)?
Allez savoir.
Me voilà en train de répéter toute l'histoire de la caution bancaire. Miracle, cette dame semble comprendre le français. Mais bon, il faut qu'elle voie avec ses services... Belle stratégie du "traînons, traînons, ça lasse les gens, ils laissent tomber", non ?

Passons, un pas après l'autre. Pour l'heure jai récupéré mes 6% en totalité et non pas les ¾ comme proposé par le chef commercial qui ne savait pas lire le français !
Enfin presque : 25,00 euros de RAR en moins quand même ! Plus le temps perdu, même au Smig ça fait pas mal !…

Mais bon… Justice est rendue et, avec elle, ce qui m'étais financièrement dû.
Et par ces temps de crise, c'est la moindre des choses il me semble...


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/