Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 13:22

 

Il doit être 11h du matin.
- Madame Amada ?
- Oui.
- Bonjour Cécile Durand, du groupe Olympie, direction commerciale de la résidence Lutins.
- Oui, bonjour ! réponds-je, chaleureuse. Vous avez reçu mon courrier ?
- Tout à fait. Et je tenais à vous en remercier. Et vous dire que nous vous avons gardé le 15m2 que vous souhaitiez louer. Si vous le voulez toujours, il est pour vous.
- Ah bon ? Oh, c'est gentil… ! Mais dîtes moi, la responsable, madame Sak vit toujours sur place ?
- Ecoutez, pour l'instant oui. Mais, probablement pour peu de temps car nous allons la mettre à pied…
- Ha...D'accord... Et est-ce que, par hasard, un 20m2 se serait libéré ?
- Non. Pas que je sache. En tout cas le 15m2 vous est réservé. Ce que l'on peut faire, si vous louez le 15m2, c'est vous donner la priorité si un 20m2 se libère.
- En conservant l'offre ?
- En conservant l'offre. Mais ne vous faîtes pas d'illusion, il ne s'en libèrera pas avant juin, voire septembre.

Voilà qui a le mérite d'être clair, Dieu que c'est rassurant !

- Vous me laissez une petite semaine de réflexion ?
- Pas de problème madame Amada, réfléchissez et rappelez moi.
- Merci.
- Je vous en prie. C'est nous qui vous remercions…

Voilà une conversation des plus plaisantes, non ?

C'est clair. Pourtant j'ai été sourdement mal pendant trois jours… D'abord, m'installer aux Lutins avec la mégère sur place, ne m'enchante pas.
D'un autre côté l'offre est alléchante, et je ne supporte plus mon cafoutch. Sauf que 15m2 c'est vraiment petit, petit…

Je tourne, je vire et finalement me réveille un matin avec une grande révélation : je me sens sourdement coupable des déboires professionnels de la mégère ! C'est vrai, si elle se fait mettre à pied c'est en grande partie de ma faute….!
Comme quoi, à force de vivre dans un monde qui marche sur la tête on finit soi-même par voir les choses à l'envers ! 
 
"Alors pour commencer ma petite, remets les choses à l'endroit" me conseille une sage voix intérieure.
"D'abord ce n'est pas de ta "faute", il faut plusieurs témoignages pour éjecter quelqu'un.
En plus "grâce à toi" (et non "à cause de") cette arrogante ne pourra plus nuire aux prochains locataires.
Surtout (ce qui me sera largement confirmé), tu as rendu un sacré service à la résidence Lutins, à la société Olympie qui la gère et  à la société en général ! C'est vrai, si personne ne dénonce les roquets ou ne participe à leur éviction, ils ne peuvent que se sentir tout puissants ! (Et, pire, se reproduire ! )"

Je fais donc un courrier - en recommandé accusé réception évidemment, chat échaudé craint l'eau froide - pour réserver le studio, en précisant tous les points : que cette dame ne sera plus là, que je pourrai me faire installer le téléphone, qu'il me sera possible de me transférer dans le premier 20m2 qui se libèrerait en conservant l'offre, etc. 

3 jours plus tard, téléphone.
- Madame Amada ?
-Oui
- Bonjour, Cécile Durand, du groupe Olympie.
- Ah, oui, bonjour !
- Ecoutez, nous avons reçu votre courrier, tout est ok. Et surtout, quelqu'un s'est désisté pour un 20m2. Cela vous intéresse?
- Si ça m'intéresse ?! me suis-je exclamée n'en revenant pas de ma chance et du soin que l'on prenait de moi ! (Si ce n'est pas la preuve que des conditions de vie indignes, finissent toujours pas vous donner le sentiment plus ou moins sourd de ne mériter que ça...!)
- Et, bien allez le visiter pour voir s'il vous convient et rappelez-moi pour me dire votre choix. La résidence est au courant.
- Ah et bien, écoutez, merci ! C'est vraiment agréable de se sentir considérée !
- C'est la moindre des choses madame Amada.

Elle est pas belle la vie quand la réciprocité règne ?!
Je veux dire quand les rapports sociaux sont des rapports entre êtres humains (et non entre fonctions, entre robots, entre râleurs planqués ou je ne sais quoi), bref entre personnes dignes de ce nom ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/