Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 12:00


Les nouvelles normes énergétiques vont bel et bien concerner l'ancien....Sachez-le !

Donc je republie, cet article initialement paru le 23/07/09



Je ne sais pas vous, mais moi, la canicule me rend d'une humeur douteuse (entre l'avachie et la sauterelle, voyez ?). 
Besoin de me défouler.

Tiens par exemple, mes visites d'appartements dans le coin.
Avec mon "énorme" budget, je comptais quand même...
Je mets des guillemets à "énorme" parce que pour les agents immobiliers c'était carrément piteux (aucun d'entre eux ne se donnait la peine de noter mon téléphone tellement ça l'était, c'est vous dire). Enfin sauf si je me contentais d'un studio "refait à neuf" — entendez cuisine Ikéa (et encore), salle de bain Conforama, faux plancher collé, voire plancher flottant mal bordé, repeint en blanc (vous savez les pots acryliques Casto), et tuyauterie planquée-pourrie. J'ai un pote qui s'est retrouvé avec 7000,00 euros de frais comme ça. Au bout de quarante ans, c'est sûr, les tuyaux avaient eu le temps de rouiller : ça s'est mis à dégouliner de partout...

Bref, sur ce, en novembre 2008, j'ai senti un "frémissement" (terme immobilier en vogue) qui s'est ensuite confirmé (on prend mes coordonnées, parfois même on me rappelle, c'est bon pour ma dignité personnelle…) : j'ai désormais un "petit" budget.

Piteux par contre, les biens proposés !

Justification du prix?

1) Litanies habituelles, "il y a beaucoup de demandes. Vous savez la région est très prisée. Les étrangers s'y installent" .
Je décline.  Version Marseille, Toulon, Aix-en-Provence, etc, "c'est la Provence, il y a le soleil" ; version Caen, "avec le bord de mer. La proximité de l'Angleterre" ; version Grenoble, "vous savez, vous avez la montagne juste à côté". Bref à chaque fois, l'île hyper prisée, seule épargnée, dans un monde dévasté….

2) Et puis ces espèces de "plus" glissés sur un ton suggérant "c'est le top", comme :  "résidence sécurisée", "ascenseur", "vue dégagée"...

Résidence sécurisée le top ? Alors que dans la plupart des cas il s'agit d'un barreau horizontal levable par code, si ce n'est une chaîne qu'il faut aller décadenasser à la main? Ou pire d'un "portail automatique" en panne toutes les deux minutes, et dépendant d'EDF. De toute façon, ça me gonfle de devoir poireauter devant un machin en métal avant de pouvoir me garer. Sans parler des visiteurs qui n'ont pas le code, pas la place, pas le droit, pas, pas, pas. C'est comme les garages, je n'en vois pas l'intérêt. Evidemment je n'ai ni Ferrari chromée, ni cinquante paires de vélo, ou de skis, à caser, encore moins un bateau. 

Au fait, toujours vérifier que le nombre de places dans la "résidence sécurisée" ne soit pas inférieur au nombre d'appartements, un coup assez classique d'après mon expérience.

Passons. L'ascenseur, le top ? Ah oui ? Et les charges, et les mises aux normes ? Quand ce n'est pas la tour de je ne sais combien d'étages, dont j'ai, personnellement horreur, mais "vous savez (non je ne sais pas, je ne vois pas...), cela offre une vue formidable. Vous n'aimez pas?"

Bien sûr pendant ce temps là black out total, sur les mises aux normes énergétiques qui ne vont pas tarder à tomber sur l'ancien, 2013, je crois. Vous savez ce que ça représente d'isoler un immeuble en béton des années 60-70 ? Ne croyez pas qu'il ne s'agit que de mettre du double vitrage. Les murs aussi sont concernés, ainsi que la toiture, le vide sanitaire... Sans parler du chauffage collectif (si en plus c'est du fuel…).

Heu... On est le 3 septembre 2009. Les nouvelles normes énergétiques vont bel et bien concerner l'ancien, je viens de l'apprendre (vote définitif cet automne). Objectif ? Réduction de 38% de la facture énergétique. Comment ? Prêt à taux zéro, éco-prêt etc... Bref faudra bel et bien passer à la caisse.  

Quant au charges délirantes qui pèsent sur ces résidences " vous savez 130,00 par mois c'est très raisonnable…" (Heu, si je me tire trois mois... c'est idem?)
C'est moi moi qui ne le suis pas. 

C'est sûr. 

Ah, et surtout, les "vues dégagées". Combien d'appartements en surplomb d'autoroute, de double-voie ou d'artère principale en bénéficient c'est dingue !

Bref, du coup j'ai revu mes prétentions à la hausse et me suis mise à patienter.
Manque de bol, dans ma ville — Patatras ! — les prix affichés ont soudain repris 15, 20% juste après les  3% de hausse incongrus sur un mois (avril si je me souviens bien) Grandmédiatiquement annoncés par la Fnaim. 

Il paraît que, depuis, les Parisiens se jettent sur les résidences ci-dessus évoquées, comme sur des lingots d'or !
Talan, talan, talaaan ! 

De toute façon, sinon, il y a les "investisseurs. Ici on louera toujours, la demande est très forte, etc."
Sûrement. Sauf que les locataires sont exangues... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kerl 22/08/2009 17:23

Bonjour Amada!Sache que j'attends avec toi avant de me lancer dans un achat immobilier.Cela fait maintenant 2 personnes (voir plus si famille) en attente...Si ce nombre grandit dans les jours, les mois à venir, peut-être les prix de l'immobilier vont-ils descendre pour de bon!Allez, bonne continuation

Amada 23/08/2009 16:46


Bonjour Kerl
merci pour l'info et les encouragements.
Et un co-achat ?
Cordialement
Amada. 


toto 16/08/2009 17:01

Bonjour Amanda,Merci pour ces quelques minutes (heures?) de divertissement, vos aventures sont toutes plus rocambolesques les unes que les autres.Même si je prendrai plaisir à venir le lire, je ne vous souhaite aucun autre déboire.Cordialement,Egalement un dépensier en LRAR.

Amada 17/08/2009 13:29


Bonjour cher collègue dépensier en LRAR

et merci de m'avoir lue et de vous être amusé.
Et de me souhaiter aucun autre déboire
C'est pas gagné vu que dans ce pays dès qu'on bouge
tout est à refaire !
Cordialement
Amada 


Jerome 23/07/2009 14:33






Je viens de lire le blog avec attention. Merci de faire partager et de mettre des mots sur un gros problème de société: Cette compétition pour avoir le service client le plus médiocre.
Ayant travaillé en centre d'appels, je sais qu'il n'y a jamais (ou presque) de récompense pour avoir résolu un problème d'un client. Je précise presque car je n'ai travaillé que dans 2 centres différents.
 
Pour en revenir a ton billet:
Il ne faut pas oublier non plus la jolie vue sur des toits d'immeuble, d'être au dessus d'un supermarché bruyant, un minuscule balcon qui permet a deux personnes de se tenir debout qui justifient de payer plus cher son logement.
Si le portail automatique est dépendant d'EDF, imagine rentrant de courses (a partir du 5e étage) avec l'ascenseur en panne.
 
Les charges sont une autre arnaque par des entreprises de gestion ou la notion de mieux disant et même de moins disant n'existent pas.
 
Tu peut néanmoins revendre un éventuel garage et récupérer sur ton achat. La location est une autre solution si tu es proche du centre.
 
Je pense sincèrement qu'il faut visiter un logement dans les pires conditions: un hiver froid et humide, entre 17h et 19h quand c'est proche d'une route, passer de nuit si c'est proche d'un bar ou d'une université.

Amada 23/07/2009 15:44


Bonjour Jérôme,

merci pour votre retour positif sur "mettre en mots"
et confirmer une sorte de "diagnostic "
ainsi que pour votre témoignage sur les centres d'appels.
Ca ne m'étonne pas.
Et puis aussi pour l'humour du balcon etc...

Cordialement
Amada 


Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/