Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 01:57

  les-de-boires-d-Amada.gif

 

 Bon, je suis retournée à la Poste deux ou trois fois : travaux ou vague papier "fermé pour cause de travaux" sans date limite. Je suppose que, comme dans le bled d'à côté, on va avoir droit à des machines high tech et à des jeunes filles au sourire formaté pour expliquer aux maladroits de mon espèce sur quel bouton appuyer et vendre des timbres verts.

En attendant, je n'ai toujours pas pu récupéré mon Lep. Donc fouille dans les papiers, prends en en plus on ne sait jamais (identité, impôts, téléphone, mutuelle, pôle emploi, que sais-je) et hop, coup de voiture (ben oui, c'est loin), sollicitation tout sourire du préposé de garde, présentation du problème, etc.

A force de contorsions, il prend mon "dossier" au sérieux, tapote sourcilleux sur son clavier, m'informe que mon Lep est bien dans la région que j'ai quittée malgré ma demande de transfert trois mois avant. Et voilà ce qui arrive quand on s'adresse à des gens, au lieu de passer par RAR ou machine...

Finalement, il me demande si j'ai un téléphone mobile ! Pourquoi faire ? Quel rapport ? Et bien si, grâce à un tour de passe passe technologique de première, un "code secret" déboule dans ma messagerie... Je veux dire dans la case esemes. Et là, miracle, me certifie-t-il, avec ce code, je pourrais avoir accès à mon Lep online et le vider, au moins. Et puis courrier avec photocopie de ceci, de cela pour qu'"on" m'envoie les intérêts de l'année sur mon compte. Ah d'accord... Et si je n'avais pas eu de téléphone portable ? Ben tant pis ma petite dame..

Bon, je rendre daredare, direct l'ordi, tapotages multiples, traversée de la jungle d'incohérence verbale commune aux formulaires web (identifiant, code de connexion, abonné ?), vidage du compte. Ouf ! Respire un coup, rédige lettre au "centre" dont je dépend encore, dont personne n'a pu me dire si c'était l'une ou l'autre des deux villes qui trainent sur les papiers officiels. J'en choisis une au pif, RAR.

D'évidence mauvais choix. 3 mois plus tard toujours pas d'intérêts, par de signification écrite de fermeture de Lep (donc je ne peux en ouvrir un autre), rien, nada. Va falloir tout refaire.

Ben oui. En France c'est comme ça. Pour tout faut s'y reprendre deux trois fois, quatre... C'est l'âge.  Et comme ce genre de bégaiement administratif ça vous fait faire des cheveux. On appelle ça prendre un coup de vieux. Je trouve que c'est ce qui nous arrive : on n'arrête pas de prendre des coups des générations d'éléphants qui stagnent au pouvoir.

Alors qu'on est des petites souris, hein ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/