Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 15:01

A peine avais-je assuré mes deux déménagements (de mon dernier studio à mon appart, et de mon ancienne région à ce même appart) une copine me propose un job.

Super direz-vous, vu la disette ambiante... Moui... Sauf que c'est a priori très très mal payé. Et que, je ne suis pas sûre d'être d'humeur. Je m'explique, c'est la seconde fois qu'elle me propose un job. Or, la première fois, je l'avais découverte, en tant que "chef", sous un angle... disons désagréable. Et que, bon, ce genre de plan, bof. Mais peut-être, n'en est-elle plus là (vu nos âges...) ?

Bon, mais comme auto-entrepreneur, j'ai besoin de multiplier les commanditaires pour leur éviter des ennuis (même si, dans ma branche, on ne fonctionne plus qu'au statut d'auto-entrepreneur, il faut quand même ménager l'administration française). Donc j'accepte. Après tout, naviguer entre les cartons, dans un confort minimal (1 petite plaque de chauffe, un évier et un matelas par terre), ça n'a jamais tué personne. Et, puis, je le vois bien, après 4 ans de galère totale, le confort et la sécurité, et bien... il faut s'y faire.

Me voilà donc plantée 15h par jour devant mon ordi (et là, je dois saluer le petit France Tel : pour une fois, il n'a pas commis de bug sur le transfert de ligne...) à recevoir des mails, disons...désobligeants...

Il faut dire, qu'avant d'accepter j'avais imprudemment comparé la rémunération proposée à celle qui était la mienne à l'époque. Et que, par malheur, ai-je compris, mais trop tard, qu'elle se situait au-dessus de ses derniers honoraires à elle...

Alors... Non, mais pour qui me prenais-je ?

Exemple de mail "désobligeant". Après un discours de surbookée excédée par le timing (et, bien sûr, mon incompétence), m'enjoignant d'envoyer tel fichier avant demain 12h... J'envoie le fichier. Puis no news. Donc j'envoie un mail pour vérifier qu'il est bien arrivé. Réponse d'excédée surbookée (et devant se taper mon incompétence) : "Bien reçu. Sache qu'aujourd'hui (truc perso), alors arrête de te la jouer Diva !"

Je ne vais pas tous les raconter, ils sont tous du même acabit... Mais celui là, m'a, comment dire, envoyé valser dans les radieuses sphères de l'humour zen ! Un vrai fou rire !

J'ai délicieusement répondu : Merci

Et, à partir de là, j'ai pu m'adonner à une de mes activités préférées : décoder un mécanisme psychomental et m'amuser avec. Ce qui a rendu ma tâche sous payée (3,50 de l'heure en moyenne. Sachant que d'autres parvenaient à 10... en allant beaucoup plus vite. Que voulez-vous, je suis "lente" ou du moins non adaptée au "cheap bordel" ambiant) des plus instructives.

Première conclusion : pour se sentir grand "on" (je ne m'inclus pas dans cette entité) a toujours besoin d'un plus petit que soi. Au lieu de générer de la solidarité, la chute globale des rémunérations, peut rendre certaines personnes littéralement bêtes et méchantes. Ainsi va le déclassement. Il suffit de lire les commentaires web sur ceux qui en sont réduits au RSA...

Pauvres de nous ! 

Combien d'eau (sale) va devoir encore couler sous nos ponts (dernier refuge avant naufrage total de ceux auxquels leur salaire ne peut plus offrir ne serait-ce qu'une "studette"...) avant qu'un salutaire changement de société, c'est-à-dire de mentalité, puisse ne serait-ce que s'esquisser...? 

 S' il faut, comme disait Satprem que tout soit dévasté, cassé, détruit, pour que l'on ait une chance de devenir... humains (ou pas, au choix...)...

Perspective : la concurrence internationale va accélérer notre déclassement de petits franchouillards — après avoir chuté d'environ 60%, les rémunérations dans ma branche, en arrivent à... Rien ou presque (un euro le communiqué web...). Les salaires des fonctionnaires grecs sont réduits de 40%, leur revenu minimum jugé trop élevé comparé à d'autres pays (je vous dis pas le nôtre), les maçons turques ou polonais sont plus rentables, les chauffeurs itou, sans oublier les hôtesses d'accueil des aéroports avantageusement remplacées par des hologrammes...— donc "On" (je ne m'inclus pas dedans) va donc se mordre les uns les autres de plus en plus méchamment, ce qui va brutalement accélérer la dévastation générale.

Vous savez quoi ? Je préfèrerai du rapido presto à un enfoncement lent.


  







Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/