Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 12:42

les-de-boires-d-Amada.gif

 

Avant, quand j'allais à la Poste, c'était aussi un plaisir. Même quand le temps passé à faire la queue s'est mis à gonfler, c'était quand même un plaisir. Les couleurs, les odeurs, les bruits, tout était un peu familier, un peu comme ces bons souvenirs d'enfance qui remontent et vous tiennent au chaud. D'ailleurs, idem pour aller prendre le train, l'ambiance de la gare, tout ça...

Bon, donc, finalement, je retente le coup pour récupérer mon Lep dont je suis sans nouvelles depuis des mois. Je me rends à la poste. Et je retrouve le bout de papier vaguement collé sur la porte "fermé pour travaux". Jusqu'à quand ? Mystère encore.

Un soupir, et hop, demi-tour, retour chez moi, et monte dans la voiture pour aller poster le paquet que j'avais sous le bras, dans le bled d'à côté (un petit bled très "côté"). Petit immeuble, portes en verre, espace "nickel", le luxe quoi ! Je me dirige vers la seule personne installée derrière une sorte de bar flambant neuf — "le guichet", me dis-je— , avec mon paquet sous le bras. A peine ai-je fait quelques pas dans sa direction, une jolie jeune fille, sourire aux lèvres, m'aborde en me désignant mon paquet : "C'est ici" m'informe-t-elle en me désignant le panneau high tech jaune-argent qui couvre l'un des murs. Et, devant mon air un peu surpris, elle rajoute : "C'est très simple, vous verrez...".

Ah d'accord. Plus de guichet, en fait. Pour poster, maintenant, c'est à une machine qu'il faut s'adresser. Avec plein de boutons, et un écran "tactile" (qui n'en a que le nom, le toucher est froid) qui affiche ses ordres au fur et à mesure. Il suffit d'obéir et le tour est joué. Plus de contact humain, plus de regards, plus de perte de temps en échanges futiles (par contre en tâtonnements, mais ce doit être l'âge...), plus d'hésitations pour le choix éventuel de timbres à message.

C'est efficace, direct et égalitaire. Point.

Comme à la banque. Des machines, pas des hommes.

Une fois accomplie ma tâche, je me demande à quoi sert la dame derrière son bar. Tiens, me dis-je, et pour acheter des timbres un peu...? J'essaie. Petit sourire d'hôtesse de l'air, il n'y a plus grand chose, mais si je le désire, on a maintenant des timbres "verts", c'est à dire écologiques. Des timbres écologiques ? Oui, courrier acheminé par train et non pas par avion... Ah. Ok, va pour les timbres verts...

 Et voilà. Fini le plaisir d'aller à la Poste. 

Comme pour la banque, je me demande qui fabrique ces machines qui nous épargnent ces échanges non compétitifs avec des employés lambda... Vu son âge, la jolie jeune fille qui m'a désigné le panneau high tech, doit être une stagiaire...  Dommage j'aurais du lui demander son statut... Mais il fait beau dehors, pas envie d'y retourner.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/