Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 12:00

 AmadO-sblues.png

 

Amada me signale que, désormais, pour déposer de l'argent à sa banque, il faut s'adresser à une machine et montrer patte blanche avec sa carte bleue... Très bien, donc quiconque n'a pas de carte bleue (c'est un service payant, il me semble), ne peut plus utiliser sa banque comme un coffre (ce à quoi elle sert, basiquement)...

 Cela m'a donné envie de faire un petit tour de ce genre de faits et de tout ce qui les "encadre".

 Partons d'en haut.

Les parlementaires Européens (dont les lois nous sont imposées "d'en haut" sans jamais nous demander notre avis),

sont payés pour les pondre par tous les lobbyistes possibles et imaginables. C'est ce qu'une mise en scène de journalistes du Sunday Time a mis en évidence et que révèle Le Monde. Merci à la presse écrite abandonnée par les lecteurs ! Evidemment nos chers médias dominants ont largement omis de commenter le scandale ! 

Les discours et décisions "d'en haut"

> des banquiers, qui estiment que ces glandos de pauvres doivent travailler plus pour gagner moins (- 50%) ;

> du président de la République française souhaitant baisser les salaires de 20% en France (vous connaissez la rengaine : les travailleurs coûtent trop cher. Genre ils ne produisent que des coûts...);

> des jeunes dirigeants (France) des Etats (Suède) et des banques (qui nous y "habituent" via les bornes Moneo et, désormais les guichets de dépôts), cherchant à supprimer l'argent liquide, avec des raisons très "fortes" : éviter le trafic de drogue, le terrorisme, le travail au noir... Traduction : tout l'argent serait désormais payant, et toutes les transactions pistées (plus toutes les connexions Internet en France), et les gens avec...!

D'ailleurs c'est déjà fait de ci (Californie) de  (Pologne, Nice...), de là-bas... 

Arrivons en bas.

Et surtout au Minnesota où les politiques prévoient une loi pour interdire aux pauvres se balader avec des espèces (mais si une personne qui a l'air pauvre n'a pas d'argent sur elle, boum, en prison )! Et, grâce à la "carte électronique" de remplacement, leur interdire aussi d'acheter du tabac ou des produits alcoolisés - comme des oignons au vinaigre, du parfum, du whisky parce que bon, ça doit être réservé aux riches !...). Et puis que ces pauvres n'imaginent surtout pas qu'ils seront logés et nourris gratis en prison ! Désormais ce sera payant la prison, non mais !

Qu'ils disparaissent bon sang tous ces pauvres, les interdits bancaires (et ceux qui ne veulent pas de carte) ! Au Minnesota ils sont déjà traqués comme des chiens errants, à quand la même "purification" en France ? On va quand même pas laisser les "pauvres" appauvrir les banques en payant en liquide, non ? Parce que, savez-vous, une fois l'argent liquide supprimé, ça va y aller sur les taxes au retrait par carte : c'est déjà en route dans l'Illinois, au Texas...

Aux Etats-Unis, un enfant sur 4 connaît la faim. Donc faire des coupes franches dans "l'assistanat" est le meilleur moyen de tuer la pauvreté et de faire prospérer la prospérité. Idem en France d'ailleurs, il ne faut pas lutter contre le chômage, mais contre les chômeurs, ces lâches nuisibles, afin de défendre les héroïques travailleurs. (Méditer quelques instants cette approche suffit à se représenter l'idée que se font du travail ceux qui l'émettent).

Comme toujours, donc, les petits agacements d'Amada sont comme des fils tendus pour dévoiler l'énorme pelote souterraine dans laquelle l'oligarchie nous emmêle tous. Dont le populo est d'ailleurs parfaitement conscient : la majorité des français s'attendent à une hausse d'impôts après les présidentielles. Après les présidentielles ? Ben oui, le populo a très bien compris que, pour l'instant, ce qui compte pour en "haut" est d'arriver au pouvoir en le caressant dans le sens du poil, avant de pouvoir le prendre à rebrousse poil.

Donc je lance un appel aux volontaires n'ayant pas peur des "cols blancs" : ouvrir des banques locales avec guichet humain (on est bien obligé de préciser "humain" désormais...), sans autre service que le retrait et le dépôt. Pas de spéculation, pas de prêts, rien que des services de base. Je crois qu'elles auraient du succès, et surtout qu'elles seront très utiles pour ceux qui auront envie de revenir aux monnaies locales...Ici ou  (Espagne), ou par ici (France) ou par là (Angleterre), ou partout. Peut-être d'ailleurs pourraient-elles se dédier à soutenir ce qui nous reste de culture ? Vu que c'est, avec les pauvres, l'autre cible des attaques du "haut". Par exemple en Angleterre : après l'élimination des pauvres des universités, l'élimination des "pauvres" de la culture (phrase à deux sens...)

Lire la suite : cette guerre ouverte contamine l'Europe et la France !

Partager cet article

Repost 0
Published by Amad0 - dans AmadO's blues
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/