Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 12:57


 

Bon, je prends mon courage à deux mains, cogite deux RAR imparables, les paie, les poste et attend. Leur objet ? Fermeture de deux comptes bancaires : l’un, de la banque AB, parce qu’extension des GAF il ne mérite même pas la petite somme qui s’y trouve et que je n’y ai accès que par hot-line interposée, l’autre, parce que suite au rachat de ma banque initiale par une autre, que j’appellerais BB, il me prive de tout guichet au profit d’une hot-line. Or les hot-lines non seulement c'est c..., mais c'est la porte ouverte à tous les abus, pardon, à toutes les erreurs.

Au bout de quinze jours, la première (AB) m’envoie un courrier sommaire pour m’indiquer que le compte serait clos dans les quinze jours. Un mois pour débloquer les fonds ! Vive la rapidité vantée des services téléphoniques ou en ligne. Et, encore, j’avais prévenu les « retards » en m’engageant par écrit à détruire chéquiers, cartes, etc.

Heureusement car la seconde (BB) me téléphone (numéro masqué, « Bidule Machine de la banque BB », voix féminine plutôt autoritaire, genre bien rôdé de « ma petite tu ne sais pas faire comme il faut » ), pour m’informer qu’il leur est impossible de clôturer le compte vu que j’ai encore chéquier et carte ! Je réponds d’une voix sophronique que, bien sûr, mais que comme indiqué dans mon RAR je m’engageais à les détruire…. « Ha ? Effectivement, j’avais mal lu…. »

Bien tenté… Mais loupé !

Je ne sais pas vous, mais j’ai l’impression de suivre une formation quotidienne intense de « prévention stratégique des coups tordus ». Vu les multiples tentatives d’arnaque ne disant pas leur nom dont je suis la proie, j’en ai  d’autant plus besoin que , malheureusement pour moi, quand j’étais petite ce n’est pas dans cette potion culturelle que j’ai baigné mais dans son contraire. A l’époque, droiture, honnêteté, responsabilité, respect étaient les mots d’ordre.

Aujourd’hui, un vrai boulet mental, moral et comportemental…

Enfin bref, mes comptes ont finalement été clôturés, les sommes versées sur mon nouveau compte MAIS… Un mois après, aucun courrier, ni de AB, ni de BB pour confirmer et préciser le décompte de ces sommes ! (Vous savez les 5 euros par-ci, 20 euros par là pour "frais de dossier"...). Rien, aucun justificatif, aucun décompte, aucune preuve de fermeture, rien ! Même pas un salut de courtoisie.

Rien du tout. Je ne sais comment qualifier cette nouvelle forme de pratique. J’hésite entre la « politique de réduction des coûts (sous-entendu salariés trop onéreux) » chère à nos élites, et les nouvelles techniques du vol et de l’irrespect qui se répandent à grands flots…

Que dois-je faire ? 
Deux nouveaux RAR je suppose ?
Pourquoi pas, j'ai l'habitude, à force. Mais y aurait-il un moyen de se faire rembourses ces frais inédits ?  

Si quelqu’un pouvait m’éclairer là-dessus…

PS : Appeler la hot-line ? J'y ai bien pensé mais ça ne sert à rien. En plus il n'y a pas de trace directement utilisable par l'usager. Et si ça se trouve c'est payant (même pas envie de me renseigner la-dessus).  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/