Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 19:34

 

 

Début de mois, je reçois mon chèque de paie (si, si ça existe encore les supports concrets !), et me rends donc à ma banque où m'attendent des machines ultra-modernes, permettant d'éviter tout contact humain.

La première fois, tout de même, quelqu'un avait eu la gentillesse de me montrer comment faire. Cette fois, je m'y attaque toute seule. Je suis pas conne quand même ! Donc je prends l'enveloppe, remplis toutes les cases, (nom, prénom, n° de compte, date, nombre de chèques, montant total), histoire d'épargner à la banque un surcroît de travail, glisse les chèques signés dans l'enveloppe, enfile ma carte dans le bon sens dans la fente prévue à cet effet, puis, hop, dès que s'ouvre l'autre fente  prévue à cet effet, mon enveloppe dedans. Ouf ! C'est fait !...

Heu, non, c'est raté... Je n'ai pas glissé le ticket délivré par la machine dans l'enveloppe. Il faut dire qu'elle me l'a sorti après avoir ouvert le clapet du trou pour l'enveloppe, cette salope(rie)...!

Direction l'accueil (un peu gênée, j'ai l'air d'une conne, non ?). "Le monsieur là, va vous répondre, c'est pas grave..." me répond en passant une jeune femme, en me désignant un bureau à côté.

"Ce n'est pas grave..." je me répète soulagée en faisant deux pas vers la queue. 10 minutes plus tard, j'explique mon problème au monsieur en question. "Ce n'est pas grave, je le récupère..." me prend-t-il le ticket des mains, sans plus d'explication. Mais comme je n'ai nulle envie de passer pour plus tarte que je ne le suis, je le salue d'un merci et me dirige vers l'autre machine, pour un retrait.

Enfile la carte, tape le code, etc... Le ticket sort, mais de billets, point... Y'a un truc que j'ai pas du comprendre... Bon, c'est quand même un retrait de 250 euros. Je ravale ma fierté, me dirige droit vers le monsieur et lui bafouille que la machine ne m'a pas donné les billets...

"C'est que vous n'avez pas dû les retirer à temps" m'explique-t-il laconique, passez-moi votre ticket" - ce que je fais -, puis "votre nom". Je m'exécute. Et tandis qu'il tripote les touches de son ordi, je me demande si  je suis ralentie au point de ne pouvoir attraper les billets à temps... L'âge peut-être ?

10 minutes, puis signature de papiers que j'ai la prudence de lire, tout de même avant, puis annonce : "Bon, votre compte a été débité. Mais ne vous en faites pas, dans 15 jours on vous re-créditera de 250 euros..."

"Mais, heu, les 250 euros...?" demandé-je bêtement, le temps de faire le point sur la situation. "Je veux dire, me rattrapé-je de justesse, en cas de découvert, c'est bien de votre fait ?"

"Ah ben, non, je n'y suis pour rien, c'est la machine..." entends-je alors un peu ahurie. "Pas vous, non. Mais la banque" j'insiste...

J'abrège. Parce que là, avec la "facilitation des dépôts et retraits" j'ai pris une bonne demi-heure dans les dents. En cas de souci (découvert), je pourrai faire une demande écrite... Quant au monsieur, ai-je appris, il passe son temps à gérer les réclamations de ce genre (donc je ne suis pas la seule conne). Réduction des coûts ? C'est sûr, à chaque "bug" de la machine, l'argent file direct dans les poches de la banque et avec le trading j'imagine que c'est rentable...

Mais, pfouu, ras le bol...


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yrreiht 12/04/2011 20:33



Bien rédigé, avec votre humour ça me fait toujours rire (jaune) vos déboires Amada.


Quelle deshumanisation... le monsieur de l'agence bientôt ne sera même plus là...


Mais comment faites vous pour attirer les ennuis maximum à chaque situation ? Peut-être racontez-vous ce qui arrive à vos amis et connaissances. Quand il m'en arrivera une je peux vous la
raconter et vous la rédigerez ?



Amada 12/04/2011 23:19



Bonjour Yrreiht,


Merci pour le compliment.


C'est vrai qu'on dirait que je les attire. Peut-être suis-je missionnée comme "veilleuse" par la conscience ? Peut-être que, simplement, j'y prête vraiment attention. Que je ne trouve rien
"normal"? Que je suis attentive ?


Et si vous voulez m'en raconter une et que je la rédige, ok, bienvenue !


Cordialement


Amada



Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/