Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 01:38


Un de mes copains abonné à ChaînesPlus depuis 10 ans voit tout à coup apparaître sans qu'il n'ait rien demandé, ni rien changer à ses habitudes, un prélèvement supplémentaire de 91,00 euros, puis un autre de 146,00, puis un abonnement à 16,00 par mois à ChaînesSat !
(Entre parenthèses s'abonner à des trucs qui s'appellent "Chaînes"….)

Que faire ?
Et bien comme d'hab ! Tapez tant, tsouin tsouin, appeler la hot-line, enfin le call-center, je veux dire le centre d'appels… A moins que ce soit la plate-forme téléphonique ? Peu importe, le numéro de téléphone dédié.

Evidemment 20 minutes d'attente. Et pour s'entendre dire quoi par l'enthousiaste "Bidule Chose à votre service !" ? Et bien que : "A l'écran je ne vois que les 33,00 euros de prélèvement habituel. Je ne peux rien faire. Ecrivez à la direction…"

Ben voyons ! On te vole ton fric, mais pour que ça cesse banque 5 euros de RAR plus le temps passé à le rédiger, poster, etc…

Par acquis de conscience, ce monsieur va tout de même vérifier de visu à sa banque qu'il a bien été crédité des sommes ci-dessus par ChaînesPlus. La banque confirme : près de 250,00 (1/4 de smig) ont bel et bien été indûment prélevés. Du coup mon pote pète un câble (premier pas vers la libération) et résilie illico tous ses prélèvements ChaînesPlus.
 

Evidemment, cette fois, ChaînesPlus réagit.
Deux jours plus tard, mon pote reçoit deux lettres signées par le directeur clientèle de ChaînesPlus.

Dans la première — tenez-vous bien —  ChaînesPlus signale que leur dernier prélèvement a été rejeté par la banque et prie le client de remédier à cette situation au plus vite.

Dans la seconde, grosso-modo idem, sauf qu'un prénom (Jean Luc) apparaît qui n'a rien à voir avec mon pote.

Ennervé, mon copain tourne les lettres dans tous les sens et découvre qu'elles sont datées du 24/07, ont été postées le 13/08 et reçues le 22/08/09 !
Conseil juridique : gardez les enveloppes ! Non mais !

Bon. Ok. Rappelle la hot-line. Une demie-heure d'attente. Et pof ! Ca raccroche. 
Il est allé boire un café.

Mais le lendemain, quand même, il rappelle. Après 20 minutes d'attente Duchemolle de Saint Brice déccroche et lui demande de patienter, il va fouiller le dossier. C'est déjà plus sérieux que la dernière fois. Sauf que mon copain doit patienter 20 minutes de plus et que cette fois-ci, évidemment, c'est payant.

Et là, patratas ! "Quelqu'un a piqué votre rib"

"Bien sûr que non ! s'insurge l'ami. Ce sont vos services qui m'ont confondu avec votre autre client, le prénommé Jean Luc ! Donc réctifiez votre erreur s'il vous plaît !"

S'en suit une discussion aussi vaine qu'épineuse se concluant par : Vous devez aller porter plainte à la gendarmerie !
Le comble ! 

Mais voilà, mon pote, qui est un tenace, y va. On lui répond qu'il n'est pas au bon endroit, qu'il faut qu'il se rende au tribunal de grande instance !


Je résume : ChaînesPlus fait une "erreur", prélève un de ses clients à la place d'un autre, et la seule solution pour récupérer son fric, c'est d'aller porter plainte au tribunal de grande instance ! Moi, j'appelle ça du vol à main "hotlinée-ribée". Du crime "légitimé" si vous préférez.


Heureusement pour nous tous, mon copain, je le connais, ne va pas lâcher l'affaire. Merci à lui. En attendant, il a un monceau de paperasses à rassembler, photocopier, certifier, envoyer…
Je trouve qu'on devrait se faire rembourser le temps passé pour ce genre "d'erreur"…

 

Et pourquoi pas aussi solliciter la sécu, pour le stress induit.
Heu… En fait, c'est ce qui se passe en France, non ? Nous sommes les plus gros consommateurs de médicaments anti-stress…

Conclusion : laisser les gros organismes entuber les citoyens un par un sans leur donner la possibilité de se grouper pour se défendre, creuse le "trou" de la sécu et la mène droit à la privatisation...

... Je sens qu'il va falloir qu'on se groupe quand même… (On pourrait boycotter les rib, refuser les hot-lines, les factures "en ligne" et tout ce b...! Non? Pourquoi pas se mettre d'accord avec La poste pour les RAR abusifs ? Après tout si tout le monde faisait un courrier au lieu de passer par la hot-line ça encombrerait les services et relancerait le courrier... Non ? )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/