Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 12:08

les-de-boires-d-Amada.gif

Faire mes cartons, ou les joies de l'équilibriste folle, vu que dans 19m2 dont 4 de salle de bain il faut jongler. Appeler des bras à la rescousse, non sans inquiétude vu que tous les déménagements se font au même moment. Une paperasse par jour... On avance et, le jour J, royal ! Me voilà entourée de 5 chevaliers servants, au lieu des deux qui s'étaient fermement engagés ! Ouf, et super ! Un seul voyage à plusieurs voitures et... C'est fait ! Merci les gars ! Comme c'est précieux, pour une personne seule, que la fraternité !

Une fois les cartons déposés, pour partie chez les locataires qui partent le lendemain (un lundi), pour partie sous un abri-voiture et pour partie chez ma bailleuse, ne reste plus qu'à aller briquer...

Le soir, retour chez ma bailleuse, une femme adorable. Elle m'héberge pour la nuit... Demain, je serai "chez moi"...

MAIS...

Il faut que je retourne à mon ex-appart pour attendre l'agence qui ne viendra pas, et faire faire des attestations. Car, bien que j'aie proposé un rendez-vous par écrit le 30/12, ils ne pourront l'honorer m'ont-ils informée 3 jours avant mon départ. Ben oui, dans les agences, c'est bien connu, "on" prend les rendez-vous, un mois à l'avance. OK. Mais au cas où, je m'y rend vu qu'il n'y a aucune trace écrite de ce décalage. Un voisin vient prendre des photos, deux personnes constatent l'absence de l'agence...

Et il faut bien sûr que j'y retourne aussi le mardi. Cavale pour trouver un témoin... Je trouve. On attend, le gars tarde. J'appelle l'agence. "Non, Madame, ce n'était pas 16h mais 16h30..." Ben voyons. Poireautons. Le gars arrive, fait le tour manu-militari, c'est impec. Il le note, sauf pour le matelas qu'il estime déchiré, alors qu'il n'est qu'usé (on voit mes traces de pied et d'épaule, ce qui informe tout observateur de mon équilibre droite-gauche...). Passons.

Il se lève et va pour partir... Et mon double de l'état des lieux, remise des clefs ? "Ah non, Madame, vous viendrez le chercher ce soir ou demain matin à l'agence." Engueulade, rien n'y fait...

Ok, le soir je dors "chez moi", repars le lendemain matin pour l'agence. J'arrive. Réponse : "Le courrier est parti" (Je précise j'avais appelé la veille). J'insiste, je veux un double. Refus. J'appelle mon avocate. Elle me propose d'envoyer un recommandé, puis de leur parler. Je lui passe le chef d'agence (Averell en chemise rose cintrée, que tu lui presse le nez, il en sort du lait. Mais un vrai roquet). Et le voilà, bien sûr, qui attaque  "Madame, Amada a refusé de donner sa nouvelle adresse, ce n'est pas légal (il y a un suivi postal, mais passons), donc je ne lui donne pas de double." Je vous passe l'engueulade. Finalement, je donne une adresse, le double est envoyé par fax à l'avocate et à moi en photocopie, que je fais parapher... Ouf ! Je vais pouvoir commencer à m'installer...
MAISd 'autres surprises m'attendent...

Pour l'heure, une seule satisfaction :  mon avocate a gôuté au roquet en direct... 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/