Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 13:56



Pour rappel (cf intro) : le thème de cet article n'est ni Michaël Jackson en tant que tel, ni la société "ordinaire", mais le miroir  que le personnage Michaël Jackson tend à notre société médiatiquement orchestrée. (Afin de ne pas submerger ce texte de références je renvoie, pour Michaël Jackson, aux sources exposées en abondance sur le web ; pour le fond, aux œuvres d'Hannah Arendt, Norbert Elias, René Girard, Peter Sloterdijk et Paul Virilio).
Cette partie d'article suit, dans l'ordre, l'introduction et le premier point. 


1- Première partie : En surface. A première vue.
 

— 1.2 —
Un visage d'enfant vieux,

terrible reflet du "jeunisme" ambiant.


Revenons au dernier Michaël Jackson. Que voyons-nous ?
Un visage faussement jeune. Un visage dont on se demande s'il est de chair ou de poupée, tant il a été artificiellement remodelé. 
Un visage qui met très mal à l'aise.
 

Ce visage est aussi celui de notre société.

Ce visage est celui d'une société qui, depuis une quarantaine d'années et sous la pression des médias dominants de l'image (télé, photo, cinéma), n'accorde de valeur qu'à des corps de plus en plus jeunes, minces, limites maigres, et parfaits.

Celui d'une société qui refuse la vieillesse, la maladie, la mort, l'imperfection.  

D'une société qui ne cesse de "corriger" le réel à coup de liftings, de lipo-sucions, de silicone, d'injections, de chirurgie, de chimie, de retouches photographiques, de "positivité", de mensonges et j'en passe.

D'une société où les vieux sont, si l'on grossit le trait, soit riches et "retouchés", soit pauvres et relégués dans des mouroirs à la limite de la décence.

D'une société où il vaut mieux être jeune, joli(e) et esthétiquement "clean" (pas un poil qui dépasse, pas une once de graisse, pas un ongle non contrôlé, cheveux ultratraités, lunettes de soleil, moue adéquate, vous voyez ce que je veux dire ?), que mûr, rond ou esthétiquement décontracté.

Et au diable expérience, compétence, connaissance et sagesse !

Déjouement

La première intervention chirurgicale pratiquée sur le nez de la star a été initialement motivée par le fait qu'il s'était cassé le nez. Une autre a été nécessaire lorsque, suite à un accident de plateau, il se brûla le cuir chevelu au troisième degré. Quant au blanchiment de sa peau, Michaël Jackson n'a cessé d'affirmer qu'il était rendu nécessaire par un vitiligo.

Alors souci esthétique ou nécessité médicale ? 
Et bien peu importe, au contraire ! Ouvrons les yeux !

Un visage à l'image de nos dérives bio-sociales

Ce mélange des genres (médecine / esthétique) reflète on ne peut mieux l'emprise récente des bio-techniques sur les esprits :  transformer en  "problèmes de santé", des "qualités" malvenues.
Convertir nos petits défauts corporels (avoir des gros seins, des ongles striés, des tâches de rousseur, un gros nez, etc.), ou psychiques  (être triste, nerveux, hyper-actif, grande gueule, etc…). en véritables "déviances bio-sociales"!

N'est-ce pas à cette dérive proprement "déshumanisante" que nous renvoie le dernier Michaël Jackson ?
Sans aucun doute. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'Amada
  • Le blog d'Amada
  • : Un regard ethnologique et artistique sur les dysfonctionnements quotidiens en France, comme par exemple l'emprise dérégulant des hots-lines, les incessantes trangressions des règles, les solutions bloquées par la rigidité idiote des catégories administratives. Bref les raisons de la lassitude et de la passivité politique des Français.
  • Contact

Profil

  • Amada
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.
  • Ethnologue, journaliste, écrivain.

Bienvenue sur mon blog

La "dérégulation", une histoire lointaine ?
 Non. C'est au quotidien qu'elle s'impose !

De nouvelles pratiques sociales — notamment les hot-lines et les centres d'appels, ou l'usage administratif et commercial d'Internet, pour ne parler que d'elles — sont subrepticement devenues sources d'une multitude d'abus de pouvoir relativement invisibles, d'illégalités sourdes, d'arnaques silencieuses.

Ces "minuscules" dysfonctionnements génèrent un "aquabonisme" de plus en plus massif, une lassitude généralisée... Et, en ce domaine, la réalité dépasse souvent la fiction. 
Histoire de faire sauter les langues idiotes qui, bien souvent, soutiennent en choeur les imbécillités, les incohérences et le cynisme ambiant de cette "dérégulation" :

 - Les déboires d'Amada" racontent des faits significatifs. 
 - Le laboratoire d'Amada  présente des esquisses théoriques tirées pour la plupart des premiers (textes déposés). 
- AmadO's blues : un de mes amis s'agace avec moi de la confusion mentale généralisée. Je lui ai ouvert mon blog.
- Les articles Michaël Jackson sont des tentatives pour éclairer certains pans de nos sociétés  médiatiquement orchestrées (textes déposés.).
- Plus quelques notules, quelques textes fondateurs et des liens...

Bonne lecture !

A signaler

Argent, dette, intérêts : ouvrir les yeux !  
A.J.Holbeq: 150 millions par jour pour les seuls intérêts de la dette en France . Faits et chiffres à propos de ce racket
 

Une façon critique jubilatoire de lire le monde : Celle de P. Reymond.

Et vu du ciel astrologique, ça donne quoi ?

Archives

Brèves

Avril 2011 :Destruction herboristerie, phytothérapie, semences traditionnelles par l'UE.
Halte au massacre > Explications et Pétition 
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/